Fermer
ad-box-image

Luttez contre la procrastination

Par  31 décembre 2015

La procrastination… Un mot à la fois doux et dur. Il symbolise la tranquilité car on remet une tâche peu engageante à plus tard, mais il peut également nous conduire au burn out ou la dépression. « Ne rien faire nous coûte de l’énergie à trop y penser. » C’est Catherine Vasey, psychologue spécialiste du burn out qui le dit. Aujourd’hui, elle vous aide à vaincre la procrastination. Allez, allez, on s’y met.

« Fixez-vous des échéances, mettez-vous en action et accordez-vous des récompenses »

Elaborez une stratégie d’action

Trouvez un équilibre entre les sollicitations extérieures et votre propre rythme. « Fixez-vous des échéances claires et progressives qui vous stimulent sans vous abrutir de pression. Ne réagissez pas immédiatement aux urgences imposées par les autres, négociez les délais et faites respecter vos priorités », conseille Catherine Vasey.

Une règle à se fixer : pas plus d’un seul report pour une tâche.

Faites le point une fois par semaine sur l’ensemble des projets, en cours et à venir. Notez les étapes nécessaires sur votre agenda.

Initiez l’action

C’est comme le sport, le plus dur, c’est de mettre ses baskets, après ça roule tout seul. Profitez du mouvement en cours pour avancer davantage.

« Ne réfléchissez pas, ne vous posez pas la question si vous avez envie ou non, mettez-vous tout de suite à la tâche que vous aviez planifiée de faire. Une fois lancé, vous verrez que porté par votre élan, les idées et les actes vous viendront aisément »

Profitez de l’énergie mobilisée : par exemple, à la fin d’une réunion, résumez l’essentiel, pendant que ce qui a été dit et décidé est encore frais dans votre tête.

Transformez les soucis en actions

Considérez l’inquiétude ou le malaise de ne pas agir comme le signal de passer à l’action. Détournez l’énergie que vous gaspillez à culpabiliser du travail non fait pour l’investir dans l’exécution immédiate.

Disciplinez vos pensées

Concentrez-vous sur ce que vous faites et éloignez les pensées qui vous parasitent. « Nourrissez votre confiance en vous remémorant les expériences positives où vous étiez passé à l’action avec succès », indique Catherine Vasey. Rebranchez-vous sur la sensation de satisfaction vécue, inspirez cette force intérieure et agissez.

Récompensez-vous

Je gère tel dossier compliqué et je m’accorde un petit quart d’heure d’échange avec ma collègue. Si vous avez du mal à vous y mettre, la récompense vous donnera un but !

Source

Le blog de Catherine Vasey Noburnout

Des inquiétudes sur votre situation ? Besoin de conseils ? Les psychologues de Boddy sont disponibles pour échanger avec vous et vous accompagner.

Laisser un commentaire