Fermer
ad-box-image

Résoudre des problèmes grâce aux contes

Par  19 avril 2016

Après avoir entendu des contes fantastiques, les enfants savent mieux résoudre différents problèmes dans le monde réel. C’est Deena Weisberg, une chercheuse américaine qui publie une tribune dans le dernier numéro de Cerveau & Psycho, dans ce sens.

« Au début du xxe siècle, les psychologues considéraient la rêverie comme futile, activité certes agréable mais sans réelle utilité. Pour accéder à une forme de pensée mature, on pensait qu’un enfant devait se défaire peu à peu de telles divagations. Mais ces dernières années s’est développée une autre vision de ces questions. Loin d’être dépourvus d’utilité, le jeu et l’imaginaire seraient de la plus haute importance pour le développement de l’enfant. Grâce à eux, les petits se représenteraient différemment certains événements qui les auraient effrayés ou troublés, afin de leur donner un sens. Mieux : les scénarios découverts au fil des histoires ou mis en scène dans les jeux leur permettraient d’apprendre sur monde qui les entoure et sur les différentes manières d’y trouver leur place. Aujourd’hui, les défenseurs du « jeu libre » se disent persuadés que le temps libre et non structuré dédié aux activités imaginatives aide les bambins à être plus heureux, créatifs et sociables. »

Retrouvez les conseils de Laure Rubinocci, psychologue Boddy, spécialiste de l’enfant, pour vivre les contes et les utiliser pour échanger avec votre enfant.

Sources

Contes de fées : l’école de la raison, article paru dans Cerveau & Psycho

Des inquiétudes sur votre situation ? Besoin de conseils ? Les psychologues de Boddy sont disponibles pour échanger avec vous et vous accompagner.

Laisser un commentaire