Fermer
ad-box-image

L’infidélité, l’occasion de réinitialiser son couple

Par  5 avril 2016

Le rouge à lèvres sur le col de chemise, le petit mot trouvé dans la poche, le SMS intercepté… Qu’il soit vintage ou 2.0, l’adultère est une étape difficile dans le couple. « Il y a toujours un avant et un après », reconnaît Fabienne Kraemer, psychanalyste spécialiste de la vie affective. Ne vous laissez pas entraîner dans le schéma bourreau / victime car l’infidélité est le symptôme d’un dysfonctionnement du couple et soyez convaincu que l’après peut être mieux que l’avant.

Comment réagir ?

« Quand vous apprenez que l’autre vous trompe, il faut, bien entendu, en parler. Aucun argument ne peut justifier de ne rien dire, si ce n’est que cela vous arrange… Même si vous n’êtes pas  fier de la façon dont vous avez découvert la chose. Peu importe, vous assumerez vos méthodes et vous vous excuserez peut-être », explique Fabienne Kraemer. Il faut mettre les pieds dans le plat. Par respect pour soi-même, mais aussi pour le couple.

Pourquoi est-ton infidèle ?

« L’infidélité découle presque toujours d’une mauvaise gestion du désir dans le couple, explique la psychanalyste. Pour les femmes, le désir est une affaire compliquée : cyclique, il varie au cours du mois, mais aussi de la vie. Alors que celui de l’homme est plutôt constant. » Pour la thérapeute de couple Anne Sauzède-Lagarde, interviewée sur le sujet dans Psychologies Magazine, l’infidélité est « le symptôme, sous forme du passage à l’acte, du dysfonctionnement de la relation : on met un coup de canif dans le contrat, faute d’avoir su dire qu’il ne convenait plus. » Une femme ou un homme qui décide de ne plus s’investir sexuellement dans son couple s’expose au risque d’être trompé. « On ne peut pas alors accuser l’autre de son acte, reconnaît Fabienne Kraemer, si soi même on n’a pas respecté le contrat tacite qui lie tout couple au niveau de l’exclusivité sexuelle. Pour avoir le droit à l’exclusivité de l’autre il ne faut pas nier sa sexualité. »

On s’en remet ?

On peut. Mais il faut le décider. Plus que ça, selon Fabienne Kraemer, « il faut resymboliser un démarrage ». Si vous décider de poursuivre la relation, laissez cette période derrière vous. Redémarrez une nouvelle histoire et surtout, ne reconvoquez pas ce problème à la moindre tension. On peut même y trouver du positif, car « c’est l’occasion de reconnaître que vous avez laissé faire les choses. Retrouver la confiance est difficile : le temps est nécessaire, autant que reconnaître sa part de responsabilité. »

Cimentez votre couple

  • Restez complices. La confiance et le désir sont des points d’ancrage pour préserver la complicité.
  • Entretenez l’amour. Aimez l’autre, exprimez cet amour, soyez aimable et protégez le au coeur d’une bulle intime.
  • Respectez-vous.
  • Engagez-vous. Rappelez pourquoi on a décidé de s’engager.

Pour ne pas laisser s’échapper le désir, il est nécessaire de maîtriser son sujet, retrouvez la métaphore du plongeon dans la piscine développée par Fabienne Kraemer.

Des inquiétudes sur votre situation ? Besoin de conseils ? Les psychologues de Boddy sont disponibles pour échanger avec vous et vous accompagner.

Laisser un commentaire