Fermer
ad-box-image

Ça se fête l’amour ?

Par  15 février 2016

Alors, alors… ? Avez-vous fêté la Saint-Valentin ? Oui ? Non ? Est-ce que c’est grave. Rassurez-vous, ça ne l’est pas, mais cette date anodine parfois jugée commerciale peut faire office de piqûre de rappel. « Se rappeler de quoi ? » me direz-vous… De vos sentiments pour l’autre et surtout, c’est le meilleur moyen de se rappeler de les exprimer et de faire de cette journée un moment spécial pour votre couple. Si la Saint-Valentin n’est pas forcément une date incontournable, il est bon de vous en trouver une de temps en temps. Qui fonctionnerait comme une sorte de mémo. Et vous pouvez innover : organisez votre propre fête de l’amour !  Voici quelques suggestions de date si vous êtes à court d’idées : le 1er mars sera la journée mondiale du compliment, l’occasion de féliciter votre cher(e) et tendre, le 20 mars et sa journée du bonheur n’est pas mal pour se rappeler qu’on est bien ensemble… La même le lendemain, mais en alexandrin pour la journée de la poésie ! 

Avoir une pensée l’un pour l’autre ce jour ou une autre que l’on se fixe peut être un plus pour certains couples. A la fois, il ne faut pas rater une seule occasion de se dire qu’on s’aime, mais il est dommage d’attendre la Saint-Valentin pour aller au restaurant, pointe Fabienne Kraemer, spécialiste de la vie affective et psychanalyste.

Soirée ou pas, cadeaux ou pas…  Voici une sélection de nos articles à relire pour faire du bien à votre couple tous les jours

Et les célibataires ?

saint-valentin-celibataires

Le 14 février et toutes ces occasions de célébrer l’amour sont des moments stigmatisants pour les célibataires. N’hésitez pas à vous programmer des contre-soirées entre copines ou entre potes pour ne pas avoir le blues pendant que les couples voient la vie en rose. L’occasion de vous rappeler ensemble les avantages du célibat, par exemple. 

Autre conseil :  pensez aux sites de rencontres ! Un sondage BVA pour le parisien Magazine a révélé la semaine dernière que 28% des 18-25 ans sont sur un site de rencontres et 9 % des couples qui se sont rencontrés entre 2005 et 2013 se sont connus via un site. « On n’a pas de doute sur les raisons pour lesquelles on croise l’autre : pour les mêmes que nous ou presque, encourage Fabienne Kraemer. Alors qu’avant dans un bar on prenait le risque du râteau ou de tomber sur des gens qui n’ont pas du tout la même intention. Sur un site on se libère de cette angoisse. » Et on a l’embarras du choix, « avant on cherchait la perle rare, aujourd’hui on cherche une épingle dans une botte de foin. Les conséquences sont nombreuses : on a du mal à s’arrêter à l’un ou l’une car on craint toujours de passer à côté de mieux… », met en garde Fabienne Kraemer. L’avantage reste que vous pouvez rencontrer beaucoup plus de personnes. Les sites de rencontres ouvrent de nouveaux horizons.

Et si vous restez célibataire malgré tout, voici quelques dessins d’Idalia Candelas. L’artiste mexicaine met en exergue les avantages de la vie de célibataire. De quoi vous réconforter.

Sources

Retrouvez les interventions dans les médias de Fabienne Kraemer sur son site.

Des inquiétudes sur votre situation ? Besoin de conseils ? Les psychologues de Boddy sont disponibles pour échanger avec vous et vous accompagner.

Laisser un commentaire